Inscription à la Newsletter

Accueil / Transversaux

Bpifrance Pass’entrepreneur : nouveau dispositif dédié aux créateurs

Récemment lancé par Bpifrance et entièrement gratuit, un nouvel outil en ligne offre aux créateurs d’entreprise un panel de services d’accompagnement spécifiquement adaptés à leurs besoins.

Entrepreneuriat féminin : BNP Paribas renouvelle ses engagements

Afin de réaffirmer son soutien aux créatrices d’entreprise, l’établissement bancaire a récemment fait le point sur l’action qu’il a menée en 2018, tout en se fixant de nouveaux objectifs pour 2019.

Résidence d’entrepreneurs aux Ateliers de Paris : pour postuler, c’est maintenant !

Récemment lancé par l’incubateur municipal les Ateliers de Paris, l’appel à candidatures s’adresse aux créateurs d’entreprise dans les secteurs de la mode, du design et des métiers d’art.

Près de 7 500 créations d’entreprises financées par France Active en 2018

Dans son dernier rapport d’activité, portant sur l’année 2018, le réseau associatif France Active réaffirme son ancrage social et démontre sa contribution à l’essor des entrepreneurs engagés.

Initiative France et Force Femmes s’engagent ensemble

Signé à l’occasion de l’édition 2019 du Salon des Entrepreneurs Paris, un récent partenariat entre les deux structures associatives vise à encourager l’entrepreneuriat des femmes de plus de 45 ans.

Créations d’entreprises : forte hausse en janvier 2019

Après une fin d’année 2018 marquée par un léger regain d’activité, le mois de janvier 2019 confirme la tendance. Selon l’Insee, le nombre de créations d’entreprises a ainsi augmenté de 13,8 %.

Les partenaires conseils

Même s’ils représentent un coût immédiat, les conseils sont un gage de réussite et permettent de limiter les risques pris au départ ou qui le seront dans le futur. Créer une entreprise requiert de solides compétences dans de nombreux domaines. Mais la plupart du temps, le porteur de projet n’est pas un spécialiste de la création ou de la gestion d’entreprise, il a donc besoin de se faire accompagner. Différents professionnels peuvent alors l’aider tout au long de sa démarche. Mieux, pour optimiser les chances de réussite d’un projet, il doit être bien préparé. Car il est acquis que les personnes qui se font assister lors de la création accroissent les chances de pérenniser leur entreprise. On estime qu’en moyenne 50 % des entreprises nouvelles franchissent le seuil de la cinquième année. Ce taux de survie passe à plus de 70 % chez les entreprises accompagnées.

Le régime social du chef d’entreprise

Le régime social du chef d’entreprise dépend de la structure juridique dans laquelle il exerce sa profession. Selon celle-ci, il relève soit du régime des travailleurs non salariés, soit de celui des salariés cadres. Le régime social recouvre à la fois la couverture maladie, prévoyance et retraite du dirigeant ; son choix a donc de lourdes incidences financières immédiates comme futures.

Les modes de financement

La principale difficulté des jeunes entreprises réside très souvent dans une insuffisance initiale de financement. Il est donc indispensable pour le créateur de bien évaluer au préalable les besoins de son entreprise, et d’envisager les différents modes de financement possibles.

Le régime fiscal de l’entreprise et du chef d’entreprise

Le créateur d’entreprise doit absolument maîtriser les grandes règles d’imposition du bénéfice et de TVA avant de se lancer.